Pauleon Tan/Flickr

Les familles de demain

WASHINGTON, DC – C’est l’époque de la remise des diplômes universitaires dans de nombreux pays, le moment de l’année où des jeunes brillants et heureux revêtent leurs toges et mortiers, se voient remettre leur diplôme et écoutent les conseils de leurs ainés. Certains orateurs de la cérémonie soulignent les réalisations des diplômés, d’autres insistent sur les défis qui attendent les étudiants. Mais un aspect fondamental de leur succès et de leur bonheur, souvent négligé durant ce temps fort de l’année universitaire, est celui de la famille.

En fin de compte, ces cérémonies ont tout autant avoir avec les familles des diplômés – c’est à dire les familles qui leur ont donné toute leur affection et soutien, quel que soit leur lien biologique – qu’elles ont à voir avec les étudiants mêmes. Quel qu’ait été le vécu de chaque famille, le résultat est un enfant ayant atteint un niveau d’éducation dont beaucoup ne peuvent que rêver.

Tout en notant et en appréciant ce que leur famille a fait pour eux, les diplômés devraient se demander quel type de famille eux-mêmes souhaitent fonder. A ce stade, ils et elles n’auront pas d’autre choix que de réfléchir aux rôles et relations entre hommes et femmes.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/nDd0Llu/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.