galbraith10_LIU JINAFP via Getty Images_china inflation Liu Jin/AFP via Getty Images

Où est la Chine dans le grand débat sur l’inflation ?

AUSTIN – L'ampleur du plan de sauvetage américain (American Rescue Plan, ou ARP) du président américain Joe Biden – 1000 milliards de dollars de dépenses pour cette année, 900 milliards de dollars supplémentaires par la suite, plus la promesse d’un programme sur les infrastructure et l’énergie de 3000 milliards de dollars – a effrayé de nombreux macroéconomistes. Leurs craintes sont-elles justifiées ?

Les économistes des banques et des marchés obligataires, ayant déjà crié au loup, peuvent être ignorés. Il y a un an, beaucoup d'entre eux avaient averti que la loi CARES (Coronavirus Aid, Relief, and Economic Security) de 2200 milliards de dollars provoquerait une hyperinflation en augmentant massivement la masse monétaire. Cela ne s'est pas produit.

Les néo-keynésiens comme Lawrence H. Summers de l'Université de Harvard et ses nombreux acolytes méritent une plus grande attention parmi les critiques. Summers a une analyse différente. C'est son oncle, le Prix Nobel d’économie Paul Samuelson, qui, avec Robert Solow (un autre futur lauréat du Prix Nobel), a introduit la courbe de Phillips en 1960. Ce modèle simple a offert certaines des prédictions empiriques les plus réussies de l'histoire économique au cours de sa première décennie et a été utilisée comme règle économique générale depuis lors.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/5enUYS3fr