14

Comment les importations stimulent l'emploi

MEXICO – Si l'on en croit les populistes actuels, les « bons emplois » dans le secteur industriel des États-Unis ont été « perdus » du fait de la concurrence des importations et d'accords commerciaux préférentiels. Mais cet argumentaire ne correspond pas aux faits, parce que les importations créent également des emplois.

Tout d'abord, de nombreux emplois sont directement liés au commerce. Pensez aux dockers qui chargent et déchargent le fret, aux pilotes et aux équipages qui transportent des marchandises par avion, aux camionneurs qui les transportent par voie terrestre et aux employés de la vente en gros et de détail qui les entreposent et qui les vendent.

Deuxièmement, les importations fournissent souvent des intrants moins chers par rapport aux produits disponibles aux États-Unis, qui permet aux industriels américains de mieux concurrencer les entreprises étrangères sur les marchés d'exportation et de maintenir leurs parts de marché au plan national. Troisièmement, les investissements étrangers directs (IED) aident les entreprises américaines d'acquérir des intrants à moindre coût, tout en s'engageant dans la recherche et le développement et dans d'autres activités.

Enfin et surtout, les exportations vers les États-Unis font bénéficier les étrangers de davantage de recettes pour acheter des importations en provenance des États-Unis et d'autres pays. Parce que les emplois du secteur de l'exportation nécessitent le plus souvent des compétences plus prisées et donc rémunérées plus cher que les emplois des secteurs qui font concurrence aux importations, les exportations supplémentaires générées par les importations créent dans l'ensemble de meilleurs emplois.