Ebola in Sierra Leone Marco Longari/Stringer

La mise en œuvre de la couverture médicale universelle en Afrique

BRAZZAVILLE – Il y a trois ans, un jeune garçon des régions rurales de la Guinée était atteint par le virus Ebola. Une épidémie s'est bientôt emparée de l'Afrique de l'Ouest. Avant qu'on ne l'ait enrayée, elle avait tué plus de 11 000 personnes et dévasté l'économie des trois pays les plus touchés : la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone. Cela a donné à réfléchir sur le besoin des pays en vue de renforcer la résilience des systèmes de santé pour répondre rapidement et efficacement aux urgences.

Mais des systèmes de santé solides ne sont pas seulement essentiels en temps de crise. Ils sont également nécessaires pour fournir aux enfants des vaccins vitaux, pour donner aux femmes des soins génésiques, notamment de contraception et pour fournir à tous des services de prévention et des traitements pour faire face à la charge croissante des maladies non transmissibles.

Dans une population en bonne santé, tout le monde est gagnant. Plus d'enfants vont à l'école et plus d'adultes sont capables de travailler, d'acheter de la nourriture et de payer les frais de scolarité, ce qui fournit de précieux apports économiques à leur famille, à leur communauté et à leur pays. Les crises de santé sont moins susceptibles de s'installer. Et dans les cas où cela se produit, l'existence d'un système de santé efficace, doté de liens durables au sein des communautés locales, facilite une réponse plus efficace.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/3axzalO/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.