yoon27_Getty Images_uschinaflagmoney Getty Images

Quelles formes pour la nouvelle guerre froide en Asie ?

SÉOUL – Rétrospectivement, la décision prise par le parti communiste chinois (PCC) d’imposer à Hong Kong une nouvelle loi de sécurité nationale semble avoir été prédéterminée. Historiquement, les puissances émergentes tentent toujours d’étendre leurs sphères d’influence géopolitique une fois qu’elles ont franchi un certain seuil de développement économique. Ce n’était, avant que la Chine ne se débarrasse de l’accord « un pays, deux systèmes » et n’impose ses lois et ses normes à Hong Kong, territoire qu’elle considère appartenir intégralement à la mère patrie, qu’une question de temps.

Ce qu’elle a perçu au cours des douze années passées comme la décadence et le déclin de l’Amérique, de la crise financière de 2008 à la présidence de Donald Trump, sont pour la Chine une invitation ouverte à l’accélération de son expansion stratégique. Si le président Xi Jinping a longtemps assuré au monde que l’océan Pacifique était assez grand pour loger à la fois la Chine et les États-Unis, sa politique a en réalité souvent suggéré le contraire. Outre la militarisation de la mer de Chine du Sud, l’initiative « une ceinture et une route », qu’il a lui-même lancée, a pour objectif de faire de la Chine le point nodal de la masse continentale eurasiatique.

Puisque Xi n’accepte rien moins de Hong Kong que son asservissement complet, il remettra probablement aussi en cause le statu quo concernant Taïwan, gageant que l’administration Trump, isolationniste et regardant ailleurs, ne réagira pas. Mais les États-Unis ont remarqué l’agressivité de Xi. Après avoir espéré pendant vingt ans que la Chine deviendrait un partenaire responsable au sein de l’économie mondiale, les dirigeants politiques des États-Unis ont finalement tranché et conclu qu’il n’en serait rien. Depuis que le PCC a décidé, en 2018, d’abroger la limite des deux mandats présidentiels de cinq ans, les milieux diplomatiques américains ont abandonné toute attente d’une convergence normative entre la Chine de Xi et l’Occident.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/MPCCPlUfr