Trump travels to Warsaw Nur Photo/Getty Images

M. Trump s’en va à Varsovie

VARSOVIE – Mercredi soir, le président des États-Unis, Donald Trump, arrivera en Pologne, où il rencontrera jeudi, au sommet de l’Initiative des « Trois Mers » (Baltique, Adriatique, mer Noire), les dirigeants d’Europe centrale et orientale. Jeudi également, avant de se rendre au sommet du G20 à Hambourg, en Allemagne, Trump s’adressera au peuple polonais.

La décision de ce voyage à Varsovie ne doit rien au hasard, et ses conséquences pourraient avoir une grande portée pour l’Union européenne et pour la place de la Pologne dans celle-ci. La politique étrangère polonaise est aujourd’hui tiraillée entre deux visions opposées. L’une se fonde sur le fantasme entretenu par la droite d’une résurrection du projet de l’Intermarium (une union de la Baltique à la mer Noire), qui date d’avant la Seconde Guerre mondiale ; l’autre, soutenue par l’opposition, envisage une coopération plus étroite au sein du triangle de Weimar (France, Allemagne et Pologne).

Les deux partis se retrouvent néanmoins dans l’idée que la Pologne doit maintenir une alliance forte avec les États-Unis et appuyer l’indépendance ukrainienne (même si la droite fait encore grief à la l’Ukraine de certains épisodes qui ont nourri le contentieux historique entre les deux pays).

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/TmzACdN/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.