nye207_Drew AngererGetty Images_trumpmnuchinpompeo Drew Angerer/Getty Images

Présidence Trump, un tournant dans l’histoire de la politique mondiale ?

CAMBRIDGE – Les États-Unis entrant dans la dernière ligne droite de la campagne présidentielle de 2020, et à l’heure où la convention de nomination de chacun des partis aborde peu les questions de politique étrangère, il faut s’attendre à ce que l’affrontement entre le président Donald Trump et Joe Biden se joue sur le terrain des questions nationales. Sur le long terme, en revanche, les historiens de demain se demanderont si la présidence Trump aura constitué un tournant pour le rôle de l’Amérique dans le monde, ou un simple accident historique négligeable.

Il est à ce stade impossible de répondre à cette question, puisque nul ne sait si Trump sera réélu. Dans mon livre intitulé Do Morals Matter?, j’évalue les 14 présidents américains depuis 1945, et je parle concernant Trump d’un mandant « incomplet », l’actuel président se positionnant dans le quartile inférieur.

Les présidents du quart supérieur, parmi lesquels Franklin D. Roosevelt, comprirent les erreurs associées à l’isolationnisme de l’Amérique dans les années 1930, et créèrent un ordre international libéral après 1945. Un virage fut pris avec Harry Truman, à travers ses décisions d’après-guerre qui conduisirent à des alliances permanentes encore existantes à ce jour. Les États-Unis investirent massivement dans la plan Marshall en 1948, avant de créer l’OTAN en 1949, puis de conduire la coalition des Nations Unis dans le conflit de Corée en 1950. En 1960, sous l’administration de Dwight D. Eisenhower, les États-Unis conclurent un nouveau traité de sécurité avec le Japon.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/He0ccCkfr