La Géorgie, le loup et le droit international

FLORENCE – Dans la célèbre fable de Phèdre sur le loup et l'agneau, le loup aurait pu facilement dévorer ce dernier sans mot dire, mais il cherche à se justifier. Tout d'abord il se fâche contre l'agneau parce qu'il trouble l'eau qu'il boit, alors que le loup est en amont. Ensuite il prétend que l'agneau l'a insulté l'année dernière, mais l'agneau lui fait remarquer qu'il y a un an il n'était pas né. Alors le loup s'emporte, déclare que si ce n'était pas lui, c'était alors son père et il passe immédiatement à l'action.

Les "justifications" du loup pour sa mauvaise action étaient un luxe qu'il s'accordait. Aujourd'hui, la Charte des Nations unies contraint les pays-loups, autrement dit les grandes puissances, à fournir des justifications lorsqu'ils recourent à la violence armée. C'est encore plus nécessaire pour les cinq membres permanents du Conseil de sécurité, aucune sanction n'étant prévue contre eux en cas de violation grave de la Charte, si ce n'est la désapprobation de l'opinion publique internationale.

La Russie a avancé différentes justifications à son intervention armée en Géorgie où les régions sécessionnistes d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud étaient sous souveraineté géorgienne. Elle affirme que son invasion avait pour objectif 1°) la fin de l'agression de la Géorgie contre l'Ossétie du Sud, 2) l'arrêt du nettoyage ethnique, au génocide et aux crimes de guerre perpétrés par la Géorgie dans cette région, 3) la protection des ressortissants russes et 4) la protection de la population d'Ossétie du Sud conformément à l'accord relatif au maintien de la paix signé par Boris Eltsine et Edouard Chevardnadze en 1992.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/oxcRHpI/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.