Skip to main content

A quoi servent les économistes ?

CAMBRIDGE – Quand les enjeux sont importants, il n'est pas surprenant que des adversaires politiques qui s’affrontent se servent de tous les soutiens qu'ils peuvent recueillir auprès des économistes et d'autres chercheurs. C'est ce qui s'est passé quand les politiciens conservateurs américains et des représentants de l'Union européenne se sont saisis des travaux de deux professeurs de Harvard – Carmen Reinhart et Kenneth Rogoff – pour justifier leur soutien à l'austérité budgétaire.

Reinhart et Rogoff ont publié un article qui semblait indiquer que des niveaux de dette publique supérieurs à 90% du PIB entravent de manière significative la croissance économique. Trois économistes de l'Université du Massachusetts à Amherst ont alors entrepris ce que les universitaires sont habituellement censés faire – reproduire le travail de leurs collègues et le soumettre à la critique.

A part une erreur d’encodage relativement mineure, ils ont identifié certains choix méthodologiques dans l’étude originale de Reinhart et Rogoff qui mettaient en question la robustesse de leurs résultats. Le plus important, même si les niveaux d'endettement et la croissance restent corrélés négativement, est la mise en évidence que la preuve en faveur du seuil de 90% est en fait assez faible. Et, comme beaucoup l'ont indiqué, la corrélation elle-même pourrait être le résultat d'une faible croissance conduisant à un endettement élevé, plutôt que l'inverse.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/4qgKCw9/fr;
  1. mallochbrown10_ANDREW MILLIGANAFPGetty Images_boris johnson cow Andrew Milligan/AFP/Getty Images

    Brexit House of Cards

    Mark Malloch-Brown

    Following British Prime Minister Boris Johnson's suspension of Parliament, and an appeals court ruling declaring that act unlawful, the United Kingdom finds itself in a state of political frenzy. With rational decision-making having become all but impossible, any new political agreement that emerges is likely to be both temporary and deeply flawed.

    1
  2. sufi2_getty Images_graph Getty Images

    Could Ultra-Low Interest Rates Be Contractionary?

    Ernest Liu, et al.

    Although low interest rates have traditionally been viewed as positive for economic growth because they encourage businesses to invest in enhancing productivity, this may not be the case. Instead, Ernest Liu, Amir Sufi, and Atif Mian contend, extremely low rates may lead to slower growth by increasing market concentration and thus weakening firms' incentive to boost productivity.

    4

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions