Skip to main content
9279f80346f86f380e7d4e1f_ve1031c.jpg

La tragédie grecque de l’Euro

AMSTERDAM – Lorsque l’Euro fut introduit en 1999, les pays européens estimaient qu’une discipline budgétaire était essentielle à leur stabilité. Alors que cette monnaie commune a profité à tous les pays qui l’ont adoptée – elle est d’ailleurs un point d’ancrage dans le cadre de la crise actuelle - l’échec des membres de la zone euro à respecter leur engagement pourrait bien faire de l’euro un désastre.

Trop de membres agissent en effet comme si le Pacte de stabilité et de croissance (PSC) n’existait pas. L’état des finances publiques grecques, par exemple, est source « d’inquiétude pour l’ensemble de la zone euro » selon le Commissaire européen pour les affaires monétaires, Joaquin Almunia. Le déficit budgétaire de la Grèce devrait atteindre 12,7% du PIB cette année, dépassant largement la limite des 3% prévu initialement dans le PSC.

Tous les pays de la zone euro enfreignent le plafond du PSC compte tenu de la crise actuelle. Mais les Pays Bas, par exemple, ne dépasseront cette année ce plafond que pour la deuxième fois depuis 1999. La première fois, le dépassement d’à peine 1% du PIB fut immédiatement enrayé par le gouvernement qui prit les mesures de rigueur nécessaires pour contenir le déficit. L’Allemagne et l’Autriche ont fait de même. Ces pays œuvrent déjà pour réduire dans les meilleurs délais leur déficit induit par la crise.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/JzMqIgq/fr;
  1. benami154_Yousef MasoudSOPA ImagesLightRocket via Getty Images_palestine Yousef Masoud/SOPA IMAGES/LightRocket via Getty Images

    Forgetting Palestine

    Shlomo Ben-Ami

    The two-state solution is virtually dead in the water, and the international community has largely abandoned the Palestinian cause. At this point, there is little to stop Israel from cementing the one-state reality that its right-wing government has long sought, regardless of whether that leads to a permanent civil war.

  2. sachs313_SebastionBozonAFPGettyImages_EUflagtrump Sebastion Bozon/AFP/Getty Images

    Europe Must Oppose Trump

    Jeffrey D. Sachs

    European leaders should recognize that a significant majority of Americans reject Trump’s malignant narcissism. By opposing Trump and defending the international rule of law, Europeans and Americans together can strengthen world peace and transatlantic amity for generations to come.

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions