Mai 68

Par Daniel Cohn-Bendit

« Dany, ce que tu as réussi est extraordinaire. Mais ne te laisse pas embrigader par ces forces gauchistes qui t’amèneront à détruire tout ce qui, aujourd’hui, peut naître de ce que vous êtes en train de créer ». Quarante ans plus tard, ces mots que m'adressait le 22 mars 1968 Jean Baudrillard, alors maître-assistant à Nanterre, restent justes.

Au risque de décevoir les fans et ceux que « la Révolution » démange, je ne suis pas le leader d'une certaine révolution qui se serait produite en 1968.  Pire : Forget it! « 68 », c'est fini ! Enfoui sous des pavés même si ceux-ci ont fait l'histoire et servi à une mutation radicale de nos société8es !

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/10yy8lS/fr;