Le déclin de l'Amérique

C'est le premier anniversaire de la guerre en Irak et la réputation de l'Amérique continue à se détériorer. Il y a un an, les USA ont voulu contraindre le reste du monde à soutenir une guerre inutile en prétendant que quiconque ne croyait pas aux armes de destruction massive en l'Irak était un idiot ou un complice des terroristes. Nous savons maintenant que ce sont le gouvernement américain et ses quelques alliés qui étaient des idiots ou des menteurs. Mais cela n'a pas freiné le comportement brutal du gouvernement de Bush.

Les USA pourraient être une grande force positive. Des études comme celle de la Commission macroéconomie et santé de l'Organisation mondiale de la santé ont montré qu'avec un PNB de 11.000 milliards de dollars, l'Amérique pourrait financer la lutte contre le sida, le paludisme, la tuberculose et beaucoup d'autres maladies fatales, ceci pour une fraction seulement de l'argent gaspillé en Irak. Au lieu de cela, en proportion de son PIB, l'aide américaine aux pays pauvres est la plus faible de tous les pays donateurs.

Mais les USA peuvent aussi être une grande force néfaste. Son budget militaire s'élève actuellement à 450 milliards de dollars, ce qui est à peu prés l'équivalent des dépenses militaires du reste de la planète. Le gouvernement Bush croit que la puissance militaire est gage de sécurité, même si le terrorisme est en augmentation depuis la guerre en Irak.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/5lRO1QH/fr;