Three UN workers in Sudan, Africa. United Nations Photo/Flickr

Des objectifs de gouvernance durable

NEW YORK – À ceux qui prétendent que la politique conventionnelle n'apporte aucun changement, les Objectifs de Développement du Millénaire, adoptés ici à New York par les Nations Unies il y a 15 ans, sont une réplique percutante. Tout le contenu des ODM n'a pas été réalisé et aucun pays fragile ne parviendra complètement à atteindre l'un de ces objectifs avant leur échéance à la fin de cette année. Mais d'énormes progrès ont été accomplis : des centaines de millions de personnes ont été tirées de la pauvreté, la mortalité maternelle a diminué de près de moitié et des millions de nouveaux enfants sont à présent scolarisés.

Ainsi alors que le monde s'inscrit cette semaine au programme-cadre qui succède aux ODM, les Objectifs de Gouvernance Durable (OGD), il doit le faire en y accordant une confiance forte. Le défi consiste cependant à rendre encore plus efficace l'établissement d'objectifs mondiaux, en partie en tirant les leçons des 15 dernières années.

Ma fondation, l'Initiative pour la gouvernance en Afrique, présente aujourd'hui dans huit pays, place des systèmes améliorés de livraison et de mise en œuvre au cœur du changement nécessaire à la réduction de la pauvreté et à la promotion du développement. Je sais à quel point la chose la plus difficile au sujet du gouvernement (même dans les pays développés), est de faire avancer les choses. Les dirigeants politiques se présentent aux élections sous les traits de grands militants. Toutefois, une fois au pouvoir, ils découvrent rapidement qu'ils doivent devenir de grands PDG, s'ils veulent que leurs programmes soient appliqués.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/dBBBBex/fr;