Overcrowded bus at Mumbai Hindustan Times/Getty Images

Redynamiser l’économie indienne

NEW YORK – Il n’y pas si longtemps, l’Inde était encore un modèle de stabilité politique et de croissance économique parmi les économies émergentes. Certes encore loin d’avoir éradiqué la pauvreté et les inégalités extrêmes, le pays enregistrait des performances parmi les plus solides et les plus constantes de la planète en termes de croissance du PIB. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Au deuxième trimestre 2017, le taux de croissance de l’Inde est tombé à 5,7 %. Il se situe désormais au niveau de celui du Pakistan – derrière la Chine, la Malaisie et les Philippines – sur la liste des économies majeures pour lesquelles The Economist fournit des données économiques de base. Le Bengladesh voisin, qui ne figure pas dans cette liste, enregistre aujourd’hui une croissance de plus de 7 % par an (son revenu par habitant dépassant désormais celui du Pakistan).

Compte tenu de l’envergure de l’économie indienne, et de ses nombreuses ramifications à travers le monde, le ralentissement de sa croissance est une source de préoccupation sérieuse non seulement au niveau national, mais également à l’échelle planétaire. L’Inde peut néanmoins encore inverser cette tendance, à condition que soient mises en œuvre des politiques soigneusement élaborées, répondant à des problématiques à la fois de court et long terme.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/3OXj3D7/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.