An Indian auto rickshaw driver Money Sharma/Getty Images

Les inégalités au 21° siècle

BOMBAY – A la fin d'une année "médiocre et malhonnête" qui n'est pas sans rappeler la "décennie médiocre et malhonnête" évoquée par W.H Auden dans son poème September 1, 1939, l'espérance se dissipe pour laisser place à la conscience des redoutables défis auxquels nous devons faire face. Au nombre de ceux-là, les inégalités économiques sont l'un des plus inquiétants, car elles sont lourdes de conséquences à long terme, et affectent profondément le fonctionnement même de la société.

Le niveau alarmant des inégalités économiques un peu partout sur la planète est clairement démontré par des économistes réputés comme Thomas Piketty, François Bourguignon, Branko Milanović et Joseph E. Stiglitz, ainsi que par des institutions connues comme OXFAM et la Banque mondiale. Et pour s'en rendre compte directement, il suffit de fouler les trottoirs les trottoirs de New York, New Delhi, Pékin ou Berlin

A droite on dit souvent que les inégalités sont non seulement justifiées, mais légitimes : l'argent est la juste récompense du travail, tandis que la pauvreté est le fruit de l'oisiveté. Or c'est un mythe. En réalité, dans leur grande majorité les pauvres travaillent très dur, souvent dans des conditions difficiles, simplement pour survivre.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/r1Q4a7d/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.