Skip to main content

volunteers painting wall Jose Luis Pelaez Inc/Getty Images

Pour un meilleur populisme

CHICAGO – La réussite économique des démocraties libérales dans l’après-guerre n’est pas seulement le fruit d’une démarche ayant consisté à laisser les marchés s’épanouir. Les États-Unis et les pays européens ont également intégré les marchés dans une structure permettant aux individus d’en tirer pleinement parti. Cette structure s’effondre aujourd’hui, faisant le jeu des dirigeants populistes de gauche comme de droite. Bien que ces acteurs soulèvent les bonnes questions, ils proposent rarement les réponses adaptées. Peut-être devraient-ils davantage permettre plus facilement aux citoyens d’élaborer leurs propres solutions.

Pourquoi la structure d’après-guerre s’effondre-t-elle ? Au lendemain immédiat de la Seconde Guerre mondiale, un formidable système d’éducation secondaire aux États-Unis prépare les étudiants à travailler ou à étudier plus longuement au sein des meilleures universités de la planète. Les étudiants entrent sur le marché du travail fort des qualifications leur permettant de décrocher de bons emplois. Croissance économique rapide et réglementations relativement souples encouragent bon nombre d’entre eux à lancer leur propre entreprise. Une politique du marché du travail flexible permet aux travailleurs licenciés de retrouver rapidement un emploi ailleurs. Les récessions, lorsqu’elles surviennent, restent brèves et modérées.

Cette excellente préparation des Américains au marché via le système éducatif, ainsi que de nombreuses opportunités économiques disponibles, vont permettre aux États-Unis de fonctionner sans la présence de véritables protections sociales contre la volatilité du marché. L’assurance chômage est à l’époque limitée, et de nombreux citoyens ne disposent d’aucune couverture santé – même après l’introduction des régimes d’assurance fédéraux mis en place pour les personnes âgées et les plus défavorisées dans les années 1960.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/4KpIrQgfr;
  1. palacio101_Artur Debat Getty Images_earthspaceshadow Artur Debat/Getty Images

    Europe on a Geopolitical Fault Line

    Ana Palacio

    China has begun to build a parallel international order, centered on itself. If the European Union aids in its construction – even just by positioning itself on the fault line between China and the United States – it risks toppling key pillars of its own edifice and, eventually, collapsing altogether.

    3
  2. rajan59_Drew AngererGetty Images_trumpplanewinterice Drew Angerer/Getty Images

    Is Economic Winter Coming?

    Raghuram G. Rajan

    Now that the old rules governing macroeconomic cycles no longer seem to apply, it remains to be seen what might cause the next recession in the United States. But if recent history is our guide, the biggest threat stems not from the US Federal Reserve or any one sector of the economy, but rather from the White House.

    1
  3. eichengreen134_Ryan PyleCorbis via Getty Images_chinamanbuildinghallway Ryan Pyle/Corbis via Getty Images

    Will China Confront a Revolution of Rising Expectations?

    Barry Eichengreen

    Amid much discussion of the challenges facing the Chinese economy, the line-up of usual suspects typically excludes the most worrying scenario of all: popular unrest. While skeptics would contend that widespread protest against the regime and its policies is unlikely, events elsewhere suggest that China is not immune.

    3
  4. GettyImages-1185850541 Scott Peterson/Getty Images

    Power to the People?

    Aryeh Neier

    From Beirut to Hong Kong to Santiago, governments are eager to bring an end to mass demonstrations. But, in the absence of greater institutional responsiveness to popular grievances and demands, people are unlikely to stay home.

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions