Renzi fait un mauvais choix pour l’Europe

ROME – La nomination de la ministre italienne des Affaires étrangères Federica Mogherini au poste de Haute Représentante de l’Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité a mis en lumière deux illusions. La première réside en ce que les États membres de l’UE éprouveraient un réel intérêt à l’égard d’une politique étrangère commune, et la seconde dans l’idée que l’Italie disposerait d’un gouvernement solide et crédible.

De toute évidence, la désignation de Mogherini, 41 ans, permet à l’UE de gagner des points autour des questions de sexe, d’âge et d’appartenance politique des acteurs désignés. Mais cette nomination revient également à envoyer un message fort selon lequel la politique étrangère demeure une préoccupation secondaire pour les nouveaux responsables de l’UE. Malgré toute la difficulté de la situation géopolitique à laquelle l’UE est actuellement confrontée, le poste de Haute Représentant ne pèse encore que d’une faible influence. Jusqu’à cette année, Mogherini était en effet peu familière de l’exercice consistant à élaborer une politique étrangère. 

Henry Kissinger aurait un jour eu cette formule célèbre (bien qu’il s’en défende aujourd’hui) : « Qui dois-je appeler si je souhaite m’adresser à l’Europe ? » De nos jours, il saurait pouvoir appeler Mogherini, mais s’interrogerait alors sans doute « Mogherini qui ? » Quarante ans plus tard, l’Europe n’est toujours pas parvenue à trouver le moyen efficace et plausible de s’exprimer d’une seule voix en matière de politique étrangère.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/fAjhbAz/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.