matsoso1_STRAFP via Getty Images_beds STR/AFP via Getty Images

Réforme ou révolution dans la santé mondiale ?

LE CAP/RIO DE JANEIRO/BRUXELLES – L’organe directeur des ministres de la Santé de l’Organisation mondiale de la santé a répondu à l’appel lancé par des dizaines de dirigeants mondiaux en faveur d’un nouveau traité international pour la préparation et la riposte aux pandémies, et tiendra en novembre une session extraordinaire consacrée à un tel traité. Il s’agit d’une étape positive. Toutefois, la réponse mondiale à la COVID-19 et la préparation adéquate aux futures pandémies nécessitent bien plus de mesures.

Comme l’a révélé la crise de la COVID-19, les infrastructures sanitaires mondiales actuelles ne sont tout simplement pas en mesure de gérer — encore moins de prévenir — une pandémie. Cependant, la pandémie a également montré que nous ne devons pas nous concentrer uniquement sur les épidémies de maladies infectieuses. Nous devons également réagir à la vague d’inégalités que la crise a mises en évidence.

Chaque année, plus de 16 millions de personnes dans les pays à revenu faible ou moyen meurent de causes évitables. La grande majorité d’entre elles sont relativement pauvres, ont un accès limité à l’éducation, sont marginalisées ou vivent dans des pays à faible revenu. Autrement dit, comme l’a souligné la Commission des déterminants sociaux de la santé de l’OMS il y a plus de douze ans, « les injustices sociales tuent les gens à grande échelle ».

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/64dXpItfr