Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

afrasmussen14_SERGEI SUPINSKYAFPGetty Images_nato Sergei Supinsky/AFP/Getty Images

Le 70e anniversaire  de l’OTAN et la responsabilité qui lui incombe

COPENHAGUE – Cette année, l’Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) célèbre deux anniversaires : le 70e anniversaire de la ratification du texte fondateur de l’OTAN et le 20e anniversaire de sa première expansion au-delà de l’ancien rideau de fer. Rétrospectivement, le statut de l’OTAN comme entreprise pacifique la plus réussie de l’histoire ne reflète pas seulement sa puissance militaire, mais également sa capacité à donner un espoir aux pays candidats. Il ne fait aucun doute que la perspective d’une adhésion à l’Alliance atlantique (et à l’Union européenne) a été la force motrice de la démocratisation et de la libéralisation des anciens pays communistes de l’Europe centrale et orientale.

Dans le cadre de sa « politique de la porte ouverte », l’OTAN continue à accepter de nouveaux alliés. Maintenant que l’enthousiasme d’il y a 20 ans au sujet de l’élargissement de l’Alliance a cédé le pas à la crainte de susciter l’hostilité de la Russie, force est de constater que cette prudence est peu judicieuse. L’histoire récente démontre que la Russie avance ses pions à chaque fois que l’OTAN tergiverse.

En avril 2008 par exemple, les États membres de l’OTAN se sont réunis lors du Sommet de Bucarest pour discuter du Plan d’action pour l’adhésion (MAP) en faveur de l’intégration de la Géorgie et de l’Ukraine. À l’insistance de l’Allemagne et de la France, cette décision fut repoussée jusqu’à la fin de l’année, ce qui, à mon avis, a été une erreur. Quelques mois seulement après le Sommet, le président russe Dmitri Medvedev donnait l’ordre d’envahir la Géorgie et depuis lors, les forces russes occupent l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/fEQIOAZfr;
  1. mahroum18_HAIDAR HAMDANIAFP via Getty Images_iraqprotestfire Haidar Hamdani/AFP via Getty Images

    The Arab World Needs a Brexit Debate

    Sami Mahroum

    The Arab world has witnessed at least one big Brexit-like event every decade since 1948 – and these political, economic, and social ruptures never seem to heal. The impact of these self-inflicted disasters is now painfully evident, and ongoing street protests in several countries suggest that a moment of reckoning may have arrived.

    0
  2. lhatheway7_Claudio Santistebanpicture alliance via Getty Images_ECBFedLagardePowell Claudio Santisteban/picture alliance via Getty Images

    Restoring Central Banks’ Credibility

    Larry Hatheway

    The old central-bank playbook of slashing interest rates to spur consumption, investment, and employment has become less effective since the 2008 financial crisis. Yet without effective tools and the public's confidence, central banks will be unable to rise to the occasion when the next recession arrives.

    0
  3. fischer163_action press-PoolGetty Images_natoflagsoldiers Action Press-Pool/Getty Images

    The Day After NATO

    Joschka Fischer

    French President Emmanuel Macron has drawn criticism for describing NATO as brain dead and pursuing a rapprochement with Russian President Vladimir Putin. But now that a wayward America could abandon the continent at any moment, Macron's argument for European defense autonomy is difficult to refute.

    9