Comment déjouer la stratégie de Poutine

MUNICH – Aussitôt finis les Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi que la Russie a tourné le dos à l'esprit olympique en envahissant un pays étranger. En agressant l'Ukraine, le Kremlin a violé la Charte des Nations unies, l'Acte final d'Helsinki, ainsi que d'autres accords internationaux dont le Mémorandum de Budapest sur les garanties de sécurité et l'accord russo-ukrainien sur la flotte de la Mer noire qui fixaient le cadre des relations entre les deux pays.

La Crimée a été transformée en une zone militaire, et si l'escalade se poursuit, ses habitants se trouveront bientôt pris dans la ligne de feu. La Russie se retrouve maintenant isolée sur la scène internationale, ce qui aggrave ses difficultés économiques. Le jeu dangereux du Kremlin pourrait conduire le monde sur une pente dangereuse.

Du fait de la politique risquée de Poutine, il faut que l'Occident reconsidère sa position à son égard. Voilà un dirigeant qui voit dans un document technique de l’Union européenne sur les subventions aux exportations et des dispositions anti-fraudes une machination dressée contre lui. Plus largement, c'est un paranoïaque qui imagine une coalition improbable rassemblant des libéraux russes, des fascistes ukrainiens, la CIA et des terroristes islamistes pour le déstabiliser, voire le renverser s'ils le peuvent.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/2S1QFsR/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.