0

La fin de la crise économique en Russie ?

MOSCOU – La crise économique russe touche-t-elle à sa fin ? Tout dépend de votre interlocuteur. Adressez-vous au Premier ministre Vladimir Poutine, ou à tout autre officiel du parti Russie unie, et vous entendrez : « bien sûr que c'est terminé ». Des preuves vous seront même données sous forme d’un taux de chômage stable, d’une hausse sans précédent des pensions et d’une forte croissance dans le bâtiment et la métallurgie.

Evidemment, toutes ces comparaisons sont faites par rapport au mois dernier et non par rapport à la performance économique du pays avant la crise. Et, le gouvernement se met à annoncer en fanfare un autre « miracle », celui découvert en août 2009: la hausse de la population russe. Malheureusement, ni avant ni depuis le taux de naissance n’a surpassé celui de la mortalité.

Adressez-vous à un membre de l'opposition et ce dernier vous répondra que la crise ne fait que commencer. La production de Gazprom chute à un rythme étourdissant ; l’activité des villes mono-industrielles du pays se meurt.

Il y a une part de vérité dans chacune de ces deux visions de la situation économique russe, mais comme le gouvernement contrôle la majorité des chaînes de télévision, il réussit à imposer son point de vue. En effet, l’opposition n’a accès qu’à quelques journaux et stations de radio, faisant d'Internet le seul espace d'expression libre en Russie. Or, vous trouverez sur la toile, des prévisions très pessimistes quant à l’avenir économique du pays. Donc, le Kremlin aveugle ses citoyens avec des scénarios à l’eau de rose, tandis qu’Internet présente la réalité sous un jour plus que dramatique.