0

L'Amérique impuissante ?

JERUSALEM – Les festivités liées au 60° anniversaire d'Israël s'achèvent, tandis que le président Bush vient d'accomplir sa dernière visite au Moyen-Orient. Malgré ces événements et l'examen de conscience auquel ils ont donné lieu, aucun déblocage des négociations israélo-palestinienne n'est en vue.

Il y a des raisons immédiates à cela : le gouvernement du Premier ministre israélien Ehud Ohmert est à la fois faible et impopulaire, essentiellement à  cause de la guerre maladroite contre le Hezbollah au Liban. Quant à l'Autorité palestinienne sous la direction de Mahmoud Habas, elle s'est encore affaiblie après la violente prise de contrôle de Gaza par le Hamas l'année dernière.

Du coté palestinien, il y a un phénomène plus profond : de longue date les Palestiniens ont échoué à créer les structures institutionnelles nécessaires à la construction d'une nation. Ainsi, durant la période 1936-39, leur révolte contre la domination britannique s'est soldée par une guerre civile sanglante au cours de laquelle les conflits intra-palestiniens ont fait plus de victimes que l'armée britannique ou les forces d'autodéfense juives. La même situation se répète maintenant à Gaza.

Si l'on examine l'implication des Américains dans la région au cours des 60 dernières années, on identifie deux types d'intervention qui ont permis de parvenir à un accord entre les acteurs locaux. Hors de ce cadre, les USA se révèlent impuissants.