L'Amérique impuissante ?

JERUSALEM – Les festivités liées au 60° anniversaire d'Israël s'achèvent, tandis que le président Bush vient d'accomplir sa dernière visite au Moyen-Orient. Malgré ces événements et l'examen de conscience auquel ils ont donné lieu, aucun déblocage des négociations israélo-palestinienne n'est en vue.

Il y a des raisons immédiates à cela : le gouvernement du Premier ministre israélien Ehud Ohmert est à la fois faible et impopulaire, essentiellement à  cause de la guerre maladroite contre le Hezbollah au Liban. Quant à l'Autorité palestinienne sous la direction de Mahmoud Habas, elle s'est encore affaiblie après la violente prise de contrôle de Gaza par le Hamas l'année dernière.

Du coté palestinien, il y a un phénomène plus profond : de longue date les Palestiniens ont échoué à créer les structures institutionnelles nécessaires à la construction d'une nation. Ainsi, durant la période 1936-39, leur révolte contre la domination britannique s'est soldée par une guerre civile sanglante au cours de laquelle les conflits intra-palestiniens ont fait plus de victimes que l'armée britannique ou les forces d'autodéfense juives. La même situation se répète maintenant à Gaza.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/c84B0Ko/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.