N'oublions pas la Serbie !

Berlin – Peu avant Noël, le gouvernement serbe a présenté formellement sa candidature à l'UE . Quelques jours plus tôt, l'exigence d'un visa pour les ressortissants de Serbie, du Monténégro et de Macédoine souhaitant se rendre dans l'UE avait été levée. Ce premier pas a provoqué une exultation générale dans ces trois pays et accru leurs attentes à l'égard de l'UE .

Par contre en Europe les réactions ont été peu marquées ou non existantes. L'opinion publique n'est pas favorable à l'élargissement. La majorité des Etats membres et des citoyens de l’Union préféreraient y mettre un terme une fois pour toute, alors que c'est le moyen le plus efficace pour l'Europe de projeter sa puissance . Sous le couvert de l'anonymat, à Bruxelles des diplomates de haut rang auraient déclaré que la candidature Serbie est prématurée – en dehors de cela c'est un silence embarrassé qui a dominé.   

Epuisés et frustrés par les négociations sur le climat à Copenhague, les dirigeants européen s ne paraissaient pas d'humeur à traiter les questions relatives à l'élargissement de l'UE . Etant donné l'atmosphère politique qui domine dans les 27 pays membres, ils sont convaincus qu'ils n'ont rien à gagner à entamer des discussions sur un élargissement supplémentaire.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/as1E30W/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.