Skip to main content

L’intégration financière tourmentée de l’Europe

LONDRES – Les difficultés très médiatisées qu’a connues cet été Banco Espírito Santo au Portugal nous ont rappelé que les problèmes financiers de la zone euro ne sont en aucun cas résolus. Il y a, sans aucun doute, certains facteurs spécifiques qui sous-tendent les problèmes de la banque, découlant de son exposition à d'autres parties de l'empire de la famille Espírito Santo. Cependant, lorsque la banque a annoncé une perte de 3,6 milliards € (4,7 milliards) au premier semestre, l'effondrement soudain de la confiance a été alarmant et les investisseurs nerveux se demandent à présent s’il n’y a pas d’autres bombes à retardement du même genre cachées à d’autres endroits.

Tous les yeux sont maintenant braqués vers l'examen de la qualité des actifs (AQR) de la Banque centrale européenne, qui devrait être achevé au cours des deux prochains mois. L'AQR est l'élément crucial d'une « évaluation globale » des banques européennes avant que la BCE ne prenne officiellement la responsabilité de surveillance de plus de 80% du système bancaire de la zone euro en novembre.

La BCE, de manière assez raisonnable, veut que toutes les horreurs potentielles soient rendues  visibles avant sa prise de contrôle – de sorte qu’elle ne puisse pas en être tenue pour responsable. Etant donné que les superviseurs nationaux, qui sont souvent enclins à présenter un tableau idyllique des institutions de leur pays, ne sont plus responsables, on peut espérer que l'évaluation sera plus robuste que les tests de résistance antérieurs menés sous les auspices de l'Autorité bancaire européenne (ABE). Ces tests, contrairement à leurs équivalents aux États-Unis, n'ont pas réussi à rétablir la confiance. Plusieurs banques qui les ont passés avec brio furent plus tard obligées de lever de nouveaux capitaux.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/fYo0MrH/fr;
  1. haass105_Gustavo BassoNurPhoto via Getty Images_amazon Gustavo Basso/NurPhoto via Getty Images

    The Amazon and You

    Richard N. Haass

    Sovereignty entails obligations as well as rights, and where compliance cannot be induced, pressure must be applied. And though positive incentives to encourage and enable compliance would be preferable, Brazil's government is showing that there must be sticks where carrots are not enough.

    1
  2. GettyImages-1151170958 ADRIAN DENNIS/AFP/Getty Images

    The Meritocracy Muddle

    Eric Posner

    Although populism in Western democracies is nothing new, resentment toward elites and experts has certainly been on the rise. Does this trend reflect a breakdown in the system, or a system that is actually working too well?

    7

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions