eafriedman1_Kazi Salahuddin RazuNurPhoto via Getty Images_mother child doctor Kazi Salahuddin Razu/NurPhoto via Getty Images

Comment assurer l’équité en matière de santé

WASHINGTON, DC – En 2015, la communauté internationale s’est engagée à atteindre les Objectifs de développement durable — un programme exhaustif couvrant presque tous les aspects du développement — d’ici 2030. Mais elle doit également faire une place à la sorte de démarche rigoureuse, systématique et inclusive nécessaire à l’élimination des inégalités qui empêchent des milliards de personnes de jouir d’une longue vie en santé.

Le rapport des Nations Unies de l’année dernière sur les progrès dans l’atteinte des ODD a fait le constat que le nombre de personnes souffrant de la faim est actuellement en train de croître, comme le nombre de cas de paludisme. Qui plus est, selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, les répercussions des changements climatiques arrivent plus rapidement que prévu. Les populations les plus démunies et les plus vulnérables seront celles qui sont les plus frappées.

Ce n’est certes pas la façon d’honorer les engagements du cadre ODD appelé le programme de développement durable de 2030, voulant que « personne ne doive être laissé pour compte ». Mais il ne faut sans doute pas s’en étonner. Le monde a peu fait pour éliminer les inégalités, notamment en santé. Les prédécesseurs des ODD, les objectifs de développement du millénaire (ODM), ont apporté des améliorations modestes sur le plan de l’équité dans l’accès aux soins de santé dans bien des pays, mais dans une minorité appréciable de pays, les conditions de vie des segments les plus démunis de la population ont encore régressé.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/kCStYzbfr