Women shop in the town of Waynesburg Spencer Platt/Getty Images

Avons-nous échappé à la stagnation séculaire ?

WASHINGTON, DC – En 2016, Robert Gordon de l’Université Northwestern publiait son magnum opus deplus de 700 pages,The Rise and Fall of American Growth. Deux ans plus tard, alors que, non seulement les Etats-Unis, mais l'ensemble de l'économie mondiale connait une accélération synchronisée de la croissance, le second substantif dans le titre de Gordon semble, pour le moins, excessivement pessimiste.

Le principal argument de Gordon était que le siècle après la guerre de Sécession – entre environ 1870 et 1970 – a connu une révolution économique sans précédent, avec des innovations telles que l'électricité et l'eau courante qui ont fait rapidement augmenter la productivité et transformé les modes de vie des gens. Selon lui, les innovations d'aujourd'hui – en particulier dans les domaines des technologies numériques, du machine learning et de l’intelligence artificielle – peuvent être impressionnantes, mais n'ont pas le même potentiel de large augmentation de la productivité. Gordon est essentiellement pessimiste concernant l'offre, mais il souligne également que les inégalités de revenus peuvent agir comme un frein à la croissance, en réduisant la demande effective.

Un autre sombre point de vue à propos de la croissance future, formulé par l’ancien secrétaire américain au Trésor Lawrence H. Summers après la crise économique mondiale, a une saveur nettement plus keynésienne ou « demande ». La théorie de la « stagnation séculaire » formulée par Summers (le terme fut utilisé pour la première fois par l'économiste Alvin Hansen en 1938) soutient que, aux États-Unis, le désir d’épargner surpasse de manière chronique le désir de financer des investissements favorables à la croissance.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/WndOLfg/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.