borrell2_XinhuaWei Peiquan via Getty Images_chinaitalycoronavirussupport Xinhua/Wei Peiquan via Getty Images

Quatre priorités pour une stratégie mondiale de lutte contre la pandémie

BRUXELLES – Le contraste entre le silence des rues et des places d'Europe et le quotidien agité et douloureux d'un grand nombre de ses hôpitaux est déchirant. Le COVID-19 paralyse non seulement l'Europe mais la communauté internationale toute entière. Il apparait déjà clairement que la pandémie va remodeler notre monde. Mais la nature précise du changement dépendra des choix que nous faisons aujourd'hui.

Nous devons considérer le coronavirus comme l'ennemi commun de la planète. Même s'il ne s'agit pas d'une guerre, nous devons néanmoins mobiliser nos ressources comme en situation de guerre.

Or, en période de crise, notre instinct nous pousse à nous replier sur nous-mêmes, à privilégier le "chacun pour soi". Bien qu'elle soit compréhensible, cette réaction est contre-productive. Faire cavalier seul ne fera que prolonger la lutte, pour un coût humain et économique bien plus élevé. Même si l'ennemi a déclenché des réflexes nationalistes, nous ne pourrons le vaincre qu'au moyen d'une coordination transfrontière, en Europe et au-delà.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/QtjUlVzfr