Non à l'emprisonnement identitaire !

PARIS – Un jour, alors que j'allais chercher à son hôtel le prix Nobel d'économie Amartya Sen, la réceptionniste m'a demandé si j'étais son chauffeur. Après une hésitation, j'ai fait signe que oui. Parmi mes multiples identités, à ce moment-là, celle de chauffeur était la plus évidente à ses yeux.

Ce sens de la multiplicité des identités est quelque chose que Sen lui-même a souligné malicieusement dans l'un de ses livres, Identity and Violence [Identité et violence] : "La même personne peut par exemple être tout à la fois citoyen britannique, d'origine malaisienne, avoir des caractéristiques raciales chinoises, être courtier en Bourse, omnivore, asthmatique, linguiste, adepte du culturisme, poète, opposant à l'avortement, observateur des oiseaux, astrologue et faire parti de ceux qui pensent que Dieu a inventé Darwin pour mettre à l'épreuve les naïfs."

Un minimum d'introspection montre que la difficulté à répondre à la question " Qui suis-je ?" tient à la complexité à laquelle nous sommes confrontés pour distinguer entre nos nombreuses identités et comprendre leur architecture. Qui suis-je et pourquoi devrais-je accepter que l'on me réduise, moi et la richesse de mon identité, à une seule de ses dimensions ?

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/sspNiuJ/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.