Robert Nickelsberg/Getty Images

Les conséquences meurtrières de l’agriculture

CAMBRIDGE – Le 3 avril dernier, le Royaume-Uni a annoncé une interdiction de la vente d’objets en ivoire qui sera « l’une des plus strictes au monde ». En restreignant sévèrement le commerce de l’ivoire, le Royaume-Uni rejoint d’autres pays, dont la Chine et les États-Unis, qui utilisent des mesures de dissuasion commerciale pour mettre un frein au braconnage et protéger une espèce en voie de disparition. Comme l’a déclaré le ministre britannique de l’environnement Michael Gove dans un communiqué, l’objectif est « de protéger les éléphants pour les générations futures ».

Ce sont bien sûr des mesures louables au service d’un noble objectif. Mais l’interdiction du commerce de l’ivoire ne suffira pas à elle seule à inverser le déclin des populations d’éléphants. En fait, la plus grande menace pesant sur cette espèce et de nombreuses autres est une activité humaine bien plus ordinaire : l’agriculture.

Dans l’ensemble du monde en développement, les agriculteurs ne cessent d’étendre les zones cultivées en une quête sans fin de terres fertiles. Ce faisant, des habitats indispensables à la faune sauvage sont en train d’être détruits à une vitesse effrayante. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), si les tendances actuelles persistent, la superficie des terres arables dans le monde augmentera d’ici 2050 de 70 millions d’hectares, pris en grande partie sur des zones aujourd’hui boisées. Le risque est particulièrement élevé en Amérique du Sud et en Afrique subsaharienne, où la croissance démographique et la demande alimentaire auront des conséquences dramatiques sur les forêts tropicales.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/Tr9J0TB/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.