Coupes dans les budgets de la Défense : la myopie de l’Europe

COPENHAGUE – Les budgets sont revus à la baisse partout en Europe tandis que s’installe une nouvelle ère d’austérité. Les dépenses de la Défense semblent être la cible la plus facile. Même la Grande Bretagne du conservateur David Cameron a rejoint ce mouvement de coupe dans les budgets de la Défense.

Ces retranchements arrivent à un moment où les efforts européens pour soutenir une juste part de la charge de la Défense occidentale soulèvent certains doutes – et pas des moindres en Afghanistan, où la plupart des pays européens restreignent leur participation en invoquant quantités de mises en gardes qui ont généralement pour but d’éloigner leurs troupes des zones les plus dangereuses.

Ces coupures budgétaires arrivent aussi à un moment où, pour la première fois dans l’histoire moderne, l’Asie a dépassé l’Europe en terme de dépenses globales de Défense. L’Europe occidentale a pendant longtemps représenté la plus importante concentration de puissance militaire au monde après les Etats-Unis et la Russie, mais il semble que cela ne soit plus le cas.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/8PiBv8h/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.