cc1fbe0246f86f640a2daa0a_ve1069c.jpg

L’overdose d’harmonie en Europe

PRAGUE – L’un des piliers du marché unique de l’Union Européenne est l’harmonisation. A première vue, c’est tout à fait logique. Il est plus facile pour le capital et le travail de trouver leur meilleur usage dans des systèmes harmonisés.

Hélas ! Le zèle unificateur de certains Europhiles a trop souvent dépassé les limites de la raison économique, et même du bon sens. Plus d’unification et d’harmonisation n’impliquent pas forcément plus de solutions efficaces – ou même raisonnables – aux problèmes de l’Union Européenne.

Le principal point des nouvelles mesures règlementaires européennes actuellement à l’étude (à l’exception des soi-disant nouvelles règles du Bâle III) est d’apporter plus de stabilité au système financier. L’effet indirect sera de réduire la taille du secteur financier – en termes absolus et relativement à l’économie – et d’entraver sa croissance à l’avenir.  

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/InLUClvfr