0

Les Poumons malades de l'Europe

Les maladies respiratoires représentent la première cause de mortalité au monde et sont en pleine expansion. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, sur l'ensemble des 50,5 millions de décès enregistrés en 1990, 9,4 millions furent causés par des maladies respiratoires. On projette qu'en 2020, sur 68 millions de décès prévus, 11,9 millions seront causés par la bronchopneumopathie

chronique obstructive (BPCO), la pneumonie, le cancer des poumons ou la tuberculose.

L'Europe ne se porte guère mieux que le reste du monde. Les maladies respiratoires y représentent (après les maladies cardiovasculaires) la deuxième cause de mortalité, de fréquence, d'importance et de dépenses médicales. Dans certains pays, tels qu'au Royaume-Uni par exemple, elles représentent déjà la première cause de mortalité.

Le European White Book on Lung Disease (Livre blanc européen sur les affections pulmonaires) , publié en 2003 par la European Respiratory Society et la European Lung Foundation, faisait état, pour la première fois, de données épidémiologiques pour l'ensemble des affections pulmonaires rassemblées dans tous les pays d'Europe. Le rapport offre une présentation détaillée de l'évolution des maladies respiratoires en Europe, y compris les données de morbidité, de mortalité et les coûts.