1

Maladies sans frontières

DAVOS – Plus que jamais des risques planent sur l'humanité. Les conséquences de plus en plus visibles du réchauffement climatique, les tensions géopolitiques, les pays en crise ou au bord de l'effondrement, les inégalités économiques et les inégalités de chance, les maladies infectieuses - pour ne citer que quelques-unes des menaces les plus lourdes qui pèsent sur nous - génèrent un environnement des plus incertains. 2015 sera-t-elle l'année où ces risques deviendront paroxystiques ou bien celle où les dirigeants de la planète uniront leurs efforts pour y faire front ?

Je rejoindrai cette semaine des dirigeants de grandes entreprises, des responsables politiques, des personnalités du monde de l'art et des intellectuels au Forum économique de Davos pour discuter des dangers auxquels le monde est confronté. Il ne sera pas facile de déterminer les priorités.

C'est en ce sens que le rapport annuel du Forum sur les risques mondiaux est un outil précieux. S'appuyant sur les points de vue de quelques 900 experts et décideurs du monde entier, pour la première fois depuis 10 ans qu'il est publié, cette année le rapport place en tête les risques environnementaux et géopolitiques devant les risques économiques.

Les conflits interétatiques ayant des conséquences régionales arrivent en tête des risques pour le monde en 2015, suivis par les événements climatiques extrêmes. Les premiers risques en terme d'impact sont les crises liées à l'eau et les maladies infectieuses.