peto1_2_ Omar Marques_SOPA_Images_LightRocket Omar Marques/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

La liberté intellectuelle et ses nouveaux ennemis

BUDAPEST – L’exposition que consacre à la Première Guerre mondiale la Maison de l’histoire européenne, à Bruxelles, offre au visiteur une vision saisissante. En un geste aussi simple que spectaculaire, le musée présente, dans une vitrine disposée au centre de la salle, le pistolet utilisé en juin 1914 pour assassiner l’archiduc François-Ferdinand.

Après des débats enflammés, nous informe notre guide, le musée a accepté que les objets exposés « tournent » de temps à autre, pour que les différents pays puissent valoriser leurs plus précieuses reliques historiques. Mais lorsque je fais remarquer, quelque peu irritée, que le pistolet utilisé par Gavrilo Princip à Sarajevo ne peut lui aussi « tourner », le conservateur me réplique que la pièce authentique est revendiquée par quatre musées européens différents.

J’ai beau respecter et défendre la pluralité des traditions nationales européennes, c’est la gâchette d’un seul pistolet et non de quatre qui a déclenché la Première Guerre mondiale. Lorsque des faits historiques apportent une réponse unique à une question, le « pluralisme » et l’« inclusion » sont hors sujet. La réponse doit venir de spécialistes formés avec rigueur à l’histoire d’une époque déterminée (et familiers de ses sources), non des rédacteurs d’un programme politique.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/IKfdRrT/fr;

Handpicked to read next

  1. haass102_ATTAKENAREAFPGettyImages_iranianleaderimagebehindmissiles Atta Kenare/AFP/Getty Images

    Taking on Tehran

    Richard N. Haass

    Forty years after the revolution that ousted the Shah, Iran’s unique political-religious system and government appears strong enough to withstand US pressure and to ride out the country's current economic difficulties. So how should the US minimize the risks to the region posed by the regime?

  2. frankel100_SpencerPlattGettyImages_mansitswithumbrellawallstreet Spencer Platt/Getty Images

    The US Recovery Turns Ten

    Jeffrey Frankel

    The best explanation for the current ten-year US economic expansion – tied for the longest since 1854 – is disappointingly simple: the Great Recession was the worst downturn since the 1930s. And if the dates of American business cycles were determined by the rule that most other countries apply, the current expansion would be far from beating the record.

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.