fubini9_Sasha MordovetsGetty Images_berlusconiputin Sasha Mordovets/Getty Images

Poutine a-t-il renversé Mario Draghi ?

ROME – Il semble qu’on retrouve les empreintes du président Russe, Vladimir Poutine, sur presque tous les événements politiques récents qui ont eu pour point d’orgue la démission de Mario Draghi de la présidence du Conseil en Italie.

Draghi avait réagi, fin février, avec fermeté et célérité à l’invasion de l’Ukraine par la Russie ; il s’est montré partisan de sanctions fortes et offert à Kiev l’aide politique, financière et militaire de Rome. Mais cette façon d’agir nécessitait qu’il surmonte la résistance des partis populistes au sein de son gouvernement d’union nationale, en l’occurrence du mouvement 5 Étoiles, dirigé par l’ancien président du Conseil, Giuseppe Conte, et la Ligue de Matteo Salvini. Et plus la guerre se poursuivait, plus ces forces favorables à Poutine étaient gagnées par la fébrilité.

Y voyant probablement une opportunité, l’ambassade de Russie à Rome a courtisé Salvini pendant des mois, allant même jusqu’à réserver son billet d’avion pour Moscou au prétexte d’une « mission de la paix » en mai (ce dont il ne se soucia pas d’informer Draghi). S’il fut contraint par un tollé général à renoncer au dernier moment à son voyage, Salvini n’en avait pas moins dîné, début mars, avec l’ambassadeur de Russie, une semaine à peine après le déclenchement de l’invasion russe.

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/Rz9BijRfr