Des Fonds pour combattre la pauvreté, pas l'Irak

L'Amérique veut que la communauté internationale engage des milliards de dollars dans la reconstruction de l'Irak lors d'une réunion de bailleurs de fonds qui se tiendra en octobre à Madrid. La réponse du monde devrait être un « Non ! » sans équivoque. La reconstruction à long terme de l'Irak n'a pas besoin de l'aide financière internationale. Ce dont l'Irak a besoin, c'est un règlement politique, qui ne sera possible qu'avec le retrait de l'armée d'occupation américaine. Les milliards de dollars que les États-Unis cherchent devraient être dirigés vers de vraies urgences mondiales telles que la lutte contre le Sida et la famine.

Le gouvernement Bush a probablement lancé son offensive contre l'Irak parce qu'il avait l'intention de faire du pays une base pour des opérations militaires à long terme dans la région du Golf. Après les attaques terroristes contre les États-Unis en septembre 2001, le gouvernement souhaitait retirer ses troupes d'Arabie saoudite et choisit sans doute l'Irak pour sa nouvelle base d'opérations militaires à long terme. C'est, je crois, la raison pour laquelle l'Amérique s'oppose autant à un transfert de souveraineté rapide vers les Irakiens. Un Irak réellement souverain pourrait très bien dire aux États-Unis de se retirer de son territoire.

Tant que l'Amérique représentera une force d'occupation en Irak, la stabilité politique sera impossible et sans stabilité politique, la reprise économique irakienne reste également peu probable. Les États-Unis sont perçus par de nombreux Irakiens comme une force d'occupation coloniale et sont, de ce fait, la cible d'attaques menées non seulement par les fidèles de Saddam Hussein, mais également par les nationalistes irakiens de toutes sortes, et de combattants arabes venus de pays voisins.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/jx4qmfb/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.