Alliances démocratiques

Les alliances étrangères de l'Amérique sont au programme de la campagne des élections présidentielles qui ont lieu cette année. Le sénateur John Kerry, le candidat démocrate, a accusé le président George W. Bush de négliger et d'offenser les alliés de l'Amérique, particulièrement en Europe. Une Administration Kerry, a-t-il affirmé, rétablira le respect des autres pays envers l'Amérique.

L'anti-américanisme n'est pas un concept nouveau en Europe, mais les opinions sur l'Amérique ont généralement été plus positives par le passé. Lors de la Guerre Froide, les Etats-Unis ont non seulement poursuivi des politiques prévoyantes telles que le Plan Marshall, mais ont également incarné la liberté et la démocratie.

L'admiration pour les valeurs américaines ne signifie bien entendu pas que les autres pays veulent imiter toutes les méthodes utilisées par les Américains pour appliquer ces valeurs. Tandis que de nombreux Européens admirent l'attachement de l'Amérique envers la liberté, ils préfèrent suivre chez eux des politiques qui tempèrent les principes économiques libéraux de l'individualisme avec un Etat Providence solide. Malgré toute la rhétorique sur " l'ancienne " et la " nouvelle " Europe, à la fin de la Guerre Froide, des sondages d'opinion ont montré que deux tiers des Tchèques, Polonais, Hongrois et Bulgares jugeaient que l'Amérique avait une bonne influence sur leurs pays respectifs, mais moins d'un quart d'entre eux souhaitaient importer des modèles économiques américains.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/iI8CQbp/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.