0

Les conservateurs pour Obama

SAN FRANCISCO -- John McCain, le probable candidat républicain à la présidence aime à dire qu'il était un fantassin de la révolution reaganienne. Il en était de même pour moi qui travaillait déjà à la   Hoover Institution au sein de l'université de Stanford. Mais contrairement à McCain, un homme de valeur et un vrai héros américain, je ne voterai pas Républicain en novembre. Je voterai pour Barack Obama.

La méritocratie est au cœur du credo des conservateurs américains. Mais voyons la vérité en face : George Bush a été le plus mauvais de tous les présidents américains. Son gouvernement s'est montré incompétent et corrompu et n'a rien accompli. Au vu de ce bilan, pourquoi remettre une nouvelle fois le pouvoir aux Républicains  ? Donnons sa chance à l'autre parti, même si sa politique ne correspond pas exactement au choix des conservateurs, ce que l'on appelle "sortir les sortants".

Quand la méritocratie est rabaissée comme elle l'a été durant les années Bush, les conséquences sont graves. La pire d'entre elle, c'est le racisme qui a prospéré parce que la productivité et le système social parviennent de moins en moins à protéger les victimes de discriminations.

Rien n'illustre mieux cette situation que le débat qui se déroule actuellement en Amérique sur l'immigration illégale. Ce n'est pas tant leur entrée illégale aux USA qui irrite beaucoup de républicains conservateurs que les immigrés eux-mêmes, notamment les hispaniques qui ne parlent pas anglais. Pourtant, à l'intérieur des USA ces derniers sont parmi les travailleurs les plus durs à la tâche. C'est un triste paradoxe que de voir John McCain, le héros de guerre, considéré comme un traître par l'aile conservatrice du parti parce qu'il montre de la compassion envers les immigrés sans papier.