pa3725c.jpg7212ba0346f86fa80f063d12 Paul Lachine

La Chine fait ses premiers pas vers la démocratie

WASHINGTON, DC – Lors de la visite d’Etat rendue par le président chinois Hu Jintao aux Etats-Unis, le président Barack Obama a insisté, auprès de Hu, sur les droits de l’homme. Il aurait probablement dû se montrer plus curieux de la démocratisation de la Chine, car ce qu’il aurait entendu l’aurait surpris.

En septembre 2010, Hu a tenu un discours à Hong Kong qui appelait repenser la démocratie chinoise. Il disait qu’il y avait “une nécessité… de procéder à des élections dans le respect de la loi, de prendre des mesures de manière démocratique, de gouverner et d’administrer démocratiquement, de garantir le droit des gens à savoir, à participer, à s’exprimer et à administrer.”

Ses déclarations prolongeaient les propos du premier ministre Wen Jiabao à Shenzhen, la zone côtière de libre entreprise et le berceau de la révolution économique chinoise. Wen avait affirmé qu’il fallait, pour accompagner le rythme effréné de la croissance économique chinoise, réformer tout en permettant aux citoyens de critiquer et de surveiller le gouvernement, sinon le pays risquait de perdre ses profits économiques.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/QChgoZDfr