0

La vérité à propos de l’Inde et de la Chine

BERKELEY – La visite imminente du Premier ministre chinois Wen Jiabao en Inde, qui suit de très près la récente visite du président américain Barack Obama dans ce pays, fournira une nouvelle occasion aux médias de s’extasier sur la puissance économique mondiale croissante de la Chine et de l’Inde. Mais nous pouvons certains que les points faibles de chacune de ces économies seront passés sous silence.

Après deux siècles de stagnation relative, ces deux pays, qui abritent près des deux cinquièmes de la population mondiale, ont connu une croissance remarquablement rapide des revenus au cours des trois dernières décennies. Dans les secteurs industriel et des services (en particulier en ce qui concerne les logiciels, l’analyse des méthodes de travail, etc.) la Chine et l’Inde ont, respectivement, occupé une place de plus en plus importante sur la scène internationale et leurs acquisitions de sociétés mondiales ont été suivies avec attention.

Mais certaines affirmations douteuses sont, à force de répétitions de comptes-rendus dithyrambiques sur ces deux économies, devenues des lieux communs. Une grande partie du fonctionnement réel de ces deux pays est généralement ignorée.

En termes de valeur ajoutée par exemple (la valeur de la production après déduction du coût des matières premières et composants), la Chine, contrairement aux idées reçues, n’est pas encore le centre industriel du monde. La Chine produit près de 15 pour cent de la valeur ajoutée de la production mondiale, contre 24 pour cent pour les Etats-Unis et 20 pour cent pour l’Union européenne.