2

Une visite d'importance cruciale : l'empereur du Japon en Inde

NEW DELHI – Dans un de leurs rares déplacements à l'étranger, l'empereur japonais Akihito et l'impératrice Michiko se rendront le 30 novembre à New Delhi et à Chennai. La visite d'une semaine du couple impérial en Inde sera sans doute un point marquant des relations entre l'Inde et le Japon. Elle permettra de resserrer leurs liens en matière d'économie et de sécurité entre les deux principales démocraties asiatiques qui oeuvrent à un ordre pluraliste et stable à travers le continent.

Dans le passé, une visite de l'empereur du Japon, si ce n'était à l'occasion d'un couronnement ou d'un anniversaire royal, marquait un tournant dans des relations bilatérales. Selon la Constitution imposée par les USA à l'issue de la Deuxième Guerre mondiale, l'empereur est simplement le "symbole de l'Etat", mais son influence n'est pas négligeable, étant donné la vénération dont fait l'objet la dynastie impériale - la plus longue monarchie héréditaire régnant sans discontinuer depuis son origine dont les traces remontent jusqu'à 660 ans avant Jésus-Christ. Les visites à l'étranger de l'empereur restent très profondément politiques et marquent le ton, si ce n'est le contenu de la politique étrangère nippone.

Ainsi la visite d'Akihito en Chine en 1992, la première jamais effectuée par un empereur japonais, n'a eu lieu qu'après 7 invitations lancées sur une période de deux ans par le gouvernement de Deng Xiaoping - reconnaissant au Japon de sa réticence à maintenir les sanctions prises après le massacre de la place Tienanmen en 1989 et avide de reconnaissance internationale, pour ne pas mentionner la technologie et les capitaux nippons.

Cette visite qui a eu lieu à un moment où les relations sino-japonaises étaient à leur zénith a été suivie par une intensification de l'aide du Japon, de ses investissements et de ses transferts de technologie en direction de la Chine, ce qui a cimenté le rôle du Japon dans la montée en puissance économique de cette dernière. Ce rapprochement s'est terminé avec la récente flambée de tensions liées à des conflits territoriaux, ainsi qu'à d'autres désaccords entre les deux pays.