Skip to main content

bitcoin value declines Chesnot/Getty Images

Le grand mensonge de la blockchain

NEW YORK – La valeur du Bitcoin ayant chuté d’environ 70 % depuis son pic de la fin de l’année dernière, la mère de toutes les bulles a désormais éclaté. Plus généralement, les cryptomonnaies connaissent une apocalypse qui n’est pas si mystérieuse. La valeur des jetons majeurs de type Ethereum, EOS, Litecoin et XRP s’est dans tous les cas effondrée de plus de 80 %, plusieurs milliers d’autres monnaies numériques ayant chuté de 90 à 99 %, le reste étant par ailleurs exposé à des fraudes pures et simples. Personne ne devrait être surpris par le chiffre suivant : quatre offres initiales de jetons (ICO) sur cinq constituaient dès le départ une escroquerie.

Face au spectacle public d’un bain de sang sur le marché, les boosters ont fui vers le dernier refuge de la crypto-manigance, en défendant la « blockchain », logiciel de registre distribué qui sous-tend l’ensemble des cryptomonnaies. La blockchain a été annoncée comme une possible panacée à tous les maux existants, de la pauvreté à la famine en passant par le cancer. Il s’agit en réalité de la technologie la plus surfaite – et la moins utile – de toute l’histoire humaine.

En pratique, la blockchain ne constitue rien de plus qu’une feuille de calcul que l’on aurait glorifiée. Ceci ne l’a pas empêchée de devenir la devise d’une idéologie libertaire qui considère l’ensemble des gouvernements, banques centrales, institutions financières traditionnelles et monnaies du monde réel comme autant de concentrations maléfiques du pouvoir, qu’il s’agirait de détruire. Les fondamentalistes de la blockchain entrevoient un monde idéal dans lequel toutes les activités économiques et interactions humaines seraient soumises à une décentralisation anarchique ou libertaire. Ils voudraient que l’intégralité de l’existence sociale et politique finisse dans des registres publics prétendument « permissionless » (accessibles à tous) et « trustless » (ne recourant pas à un intermédiaire de confiance tel qu’une banque).

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/7aPZb6C/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions