sachs340_ Yasin OzturkAnadolu AgencyGetty Images_USuighur Yasin Ozturk/Anadolu Agency/Getty Images

Les accusations de génocide dans le Xinjiang sont injustifiées

NEW YORK/LONDRES – Le gouvernement des États-Unis intensifie inutilement son discours à l’encontre de la Chine selon lequel un génocide serait en cours contre le peuple ouïghour, dans la région du Xinjiang. Ces accusations sont très graves, le génocide étant à juste titre considéré comme le crime ultime. De nombreux observateurs appellent ainsi à un boycott des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin, parlant des « Jeux du génocide ».

Les accusations de génocide ont été formulées le dernier jour de l’administration Donald Trump par le secrétaire d’État de l’époque, Michael Pompeo, qui n’a pas caché son recours au mensonge en tant qu’instrument de la politique étrangère américaine. Voici désormais que l’administration de Joe Biden abonde dans le sens des affirmations peu étayées de Pompeo, alors même que les meilleurs juristes de l’actuel département d’État partagent semble-t-il notre scepticisme quant à ces accusations.

Cette année, le rapport sur les pratiques en matière de droits de l’homme du département d’État suit Pompeo dans ses accusations de génocide formulées contre la Chine dans le Xinjiang. Ce rapport n’utilisant le terme que dans sa préface à une seule reprise, puis dans le résumé analytique du chapitre portant sur la Chine, le lecteur est censé en deviner les éléments de preuve. La majeure partie du rapport traite de questions telles que la liberté d’expression, la protection des réfugiés, ou encore les élections libres, sans aucun lien avec les accusations de génocide.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/SQX2VwMfr