John Overmyer

Athènes, Chine

PEKIN – Alors qu'une partie de la planète se débat avec les répercussions de la crise financière et de la crise des dettes souveraines maintenant émergeantes, le Chine risque quant à elle la surchauffe et/ou une bulle des actifs.

Beaucoup d'éléments poussent la Chine dans cette direction. L'un des plus préoccupants est le même que celui qui a alimenté la crise de la zone euro : une dette publique qui prolifère. Si dans la zone euro c'est la dette souveraine des pays membres qui est à l'origine du problème, en Chine ce sont les emprunts réalisés par les autorités locales.

Dans la zone euro, la dette a pour causes fondamentales un système de protection social engorgé (notamment en raison du nombre grandissant de retraités) et le ralentissement économique provoqué par la crise financière. En Chine, elle est due aux emprunts de plus en plus importants réalisés par les responsables locaux pour maintenir un taux de croissance à deux chiffres dans leur région.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/lU6T5dN/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.