Skip to main content
mfitzgerald1_imagedepotproGettyImages_moneyworldmap imagedepotpro/Getty Images

L’« argent obscur » américain veut s’offrir l’âme européenne

LONDRES – Les tentatives russes d’influencer les élections européennes reçoivent beaucoup d’attention des médias. Mais on ne peut en dire autant de l’ingérence de groupes de chrétiens conservateurs établis aux États-Unis, dont certains sont liés à l’administration du président Donald Trump et à son ancien conseiller, Stephen Bannon.

Comme l’a établi openDemocracy dans un enquête récente, la droite religieuse américaine a dépensé au cours des dix dernières années pas moins de 50 millions de dollars en Europe dans des campagnes d’opinion financées par de l’« argent sombre ». Pourtant, malgré d’évidentes raisons d’inquiétudes quant à l’intégrité des élections du mois prochain au Parlement européen, les regards ne sont presque tournés que vers le Kremlin.

Le soutien de la droite religieuse américaine aux campagnes menées notamment contre la légalité de l’avortement, les droits LGBT ou l’éducation sexuelle en Afrique et en Amérique latine est depuis des années chose avérée. Mais l’ampleur de sa mobilisation sur le terrain européen est nouvelle. Dans la première analyse de ce type, openDemocracy a étudié la comptabilité financière [sur la foi de leur déclaration fiscale] des principales organisations évangéliques américaines et constaté que les dépenses effectuées en Europe de plusieurs d’entre elles avaient augmenté significativement.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/rW0tg6j/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions