Paul Lachine

La puissance américaine au XXIe siècle

CAMBRIDGE – Selon le dernier rapport prévisionnel du Conseil national du renseignement américain, l’hégémonie des Etats-Unis devrait être « fortement diminuée » à l’horizon 2025 et le seul domaine dans lequel les Américains préserveront leur supériorité – celui de la puissance militaire – aura une moindre importance dans le monde de plus en plus compétitif de demain. Pour le président russe Dmitri Medvedev, la crise financière de 2008 est le signe que l’hégémonie américaine tire à sa fin. De son côté, Michael Ignatieff, le dirigeant du Parti libéral canadien, dans l’opposition, a estimé que la puissance américaine était sur le déclin. Mais comment savoir si ces prédictions sont exactes ?

Il faut se méfier des métaphores trompeuses liées au déclin biologique. Les pays ne sont pas assimilables à des individus avec une durée de vie prévisible. Par exemple, après que la Grande-Bretagne ait perdu ses colonies américaines à la fin du XIXe siècle, Horace Walpole s’était lamenté de « la transformation de la Grande-Bretagne en un pays aussi insignifiant que le Danemark ou la Sardaigne ». Il n’avait pas prévu qu’au siècle suivant la révolution industrielle donnerait au Royaume Uni un ascendant encore plus grand.

Rome est restée la puissance dominante plus de trois siècles après l’apogée de l’empire romain. Et en fin de compte, elle n’est pas tombée aux mains d’un autre État, mais a succombé aux mille blessures infligées par les diverses tribus barbares. A vrai dire, malgré les nombreuses prévisions à la mode sur la manière dont la Chine, l’Inde ou le Brésil surpassera les Etats-Unis dans les décennies à venir, la transition classique du pouvoir d’un grand État à un autre au cours du temps est peut-être moins un problème que l’émergence de barbares modernes – ou d’acteurs non étatiques. Dans un monde de cyber-insécurité basé sur l’information, les problèmes liés à la diffusion du pouvoir pourraient se révéler plus difficiles à gérer que le déplacement de la puissance d’un État à l’autre.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/kwtb7E1/fr;
  1. An employee works at a chemical fiber weaving company VCG/Getty Images

    China in the Lead?

    For four decades, China has achieved unprecedented economic growth under a centralized, authoritarian political system, far outpacing growth in the Western liberal democracies. So, is Chinese President Xi Jinping right to double down on authoritarianism, and is the “China model” truly a viable rival to Western-style democratic capitalism?

  2. The assembly line at Ford Bill Pugliano/Getty Images

    Whither the Multilateral Trading System?

    The global economy today is dominated by three major players – China, the EU, and the US – with roughly equal trading volumes and limited incentive to fight for the rules-based global trading system. With cooperation unlikely, the world should prepare itself for the erosion of the World Trade Organization.

  3. Donald Trump Saul Loeb/Getty Images

    The Globalization of Our Discontent

    Globalization, which was supposed to benefit developed and developing countries alike, is now reviled almost everywhere, as the political backlash in Europe and the US has shown. The challenge is to minimize the risk that the backlash will intensify, and that starts by understanding – and avoiding – past mistakes.

  4. A general view of the Corn Market in the City of Manchester Christopher Furlong/Getty Images

    A Better British Story

    Despite all of the doom and gloom over the United Kingdom's impending withdrawal from the European Union, key manufacturing indicators are at their highest levels in four years, and the mood for investment may be improving. While parts of the UK are certainly weakening economically, others may finally be overcoming longstanding challenges.

  5. UK supermarket Waring Abbott/Getty Images

    The UK’s Multilateral Trade Future

    With Brexit looming, the UK has no choice but to redesign its future trading relationships. As a major producer of sophisticated components, its long-term trade strategy should focus on gaining deep and unfettered access to integrated cross-border supply chains – and that means adopting a multilateral approach.

  6. The Year Ahead 2018

    The world’s leading thinkers and policymakers examine what’s come apart in the past year, and anticipate what will define the year ahead.

    Order now