Après les objectifs du Millénaire pour le développement

CAMBRIDGE – En l’an 2000, 189 pays ont adopté ensemble la Déclaration du Millénaire des Nations Unies, qui s'est concrétisée par une série d’objectifs appelés objectifs du Millénaire pour le développement (les OMD). Ces objectifs ambitieux, censés être atteint à la fin de 2015 consistent à réduire de moitié l’extrême pauvreté et du trois-quarts, la mortalité des femmes à l’accouchement, assurant également l’éducation primaire de tous les enfants tout en arrêtant la progression du taux de VIH et du SIDA pour qu’il entame sa phase descendante. L’heure de tombée approchant, les experts en développement se préparent à débattre d’une nouvelle question : que faire après cette date?

Il est presque certain que bon nombre des OMD ne seront pas atteints à la fin de 2015, mais certains domaines ont connu des progrès fulgurants, notamment le but atteint d’avance visant à réduire de moitié l’extrême pauvreté (mesurée par le nombre de gens dont le gagne-pain quotidien est inférieur à 1,25 $), et ce, en grande partie en raison de la croissance phénoménale de la Chine.

Parallèlement, les preuves sont rares que ces succès découlent uniquement des OMD. La Chine a appliqué les politiques qui ont mis en branle, de manière indépendante, le plus grand programme d’éradication de la pauvreté avant la Déclaration du Millénaire et les OMD.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/bafjbWR/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.