Les Difficultés de l’Afrique sub-saharienne

Les puissances économiques mondiales semblent finalement resserrer les rangs dans leurs efforts pour traiter la pauvreté et le sous-développement économique à l’échelle mondiale. Au Forum économique mondial de cette année, dans le groupe du G8 et ailleurs, le consensus sur l’action nécessaire fut aussi clair qu’il était le bienvenu. Cependant, pour certaines des régions les plus pauvres du monde, l’Afrique sub-saharienne en particulier (ASS), s’engager à aider ne suffira peut-être pas.

Les indicateurs de base du développement économique et social montrent que l’Afrique sub-saharienne est très en retard sur d’autres régions en développement. Le revenu moyen par tête des pays de l’Afrique sub-saharienne en 2000 représentait moins de la moitié de celui de tous les pays en développement : 40 % environ du niveau des pays en développement de l’Asie de l’Est et du Pacifique et moins de 25 % de celui des pays de l’Amérique latine et des Caraïbes.

De même, l’espérance de vie à la naissance dans les pays d’Afrique sub-saharienne est en retard de 16 ans par rapport à la moyenne des pays en développement : 14 ans derrière l’Asie du Sud et 21 ans derrière les pays de l’Asie de l’Est, de l’Amérique latine et des Caraïbes. Pour ce qui est des inscriptions scolaires globales pour le primaire, le secondaire et le supérieur, les pays de l’Afrique sub-saharienne se positionnent à 19 % en dessous de la moyenne des pays en développement : 11 % sous le niveau des pays de l’Asie du Sud, 29 % sous le niveau des pays de l’Asie de l’Est et du Pacifique et 32 % sous le niveau de l’Amérique latine et des Caraïbes.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/vcr7nIT/fr;