0

Encore une baisse du dollar ?

Jusqu'à combien le dollar va-t-il encore chuter ? Ou alors est-il déjà si bas qu'il ne peut que remonter ?

Pour les Européens ou les Asiatiques en voyage aux USA, les prix sont beaucoup plus bas que chez eux. Le prix d'une chambre d'hôtel ou d'un repas à New-York est très avantageux par rapport à Londres, Paris ou à Tokyo. Les touristes étrangers font souvent le plein d'achats avant de retourner chez eux.

Mais en dépit d'éléments apparemment très convainquants, il serait erroné de croire que les produits américains étant tellement bas au taux de change actuel, le dollar ne peut que remonter. Même si pour les voyageurs le prix des biens et services est moins élevé que chez eux, globalement, le prix des produits américains est encore trop élevé pour combler l'énorme déficit de la balance commerciale des USA avec le reste du monde.

Il est certain que la chute du dollar depuis quelques années a rendu les produits américains bien plus compétitifs et a entraîné une forte hausse des exportations en valeur réelle, plus de 25% au cours des trois dernières années. Mais en 2007, le déficit de la balance commerciale des USA se chiffrait encore à plus de 700 milliards de dollars, soit 5% du PIB.